Info-Patho

Xérostomie

Signes et symptômes

Symptômes

Bouche sèche et pâteuse, peu de salive, mauvaise haleine, problèmes de mastication et de déglutition, douleur, problèmes de voix, capacités gustatives altérées

 

Mises en garde

Chéilite angulaire , érythème des muqueuses, ulcères, augmentation des infections fongiques et des caries .
 

 
 

Mises en garde

Signes et symptômes de candidose oro-pharyngée

 
 

Traitements

Première ligne : Traitement de la cause sous-jacente et MNPs

Identification de la cause de la xérostomie. (Voir Tableau 1: Causes de la xérostomie)

  • Si on peut déterminer la cause et qu’elle est modifiable, on applique les changements et on fait un suivi.
  • Si la cause est identifiable, mais qu’il n’est pas possible de la changer, ou encore qu’on ne peut pas trouver de cause apparente, on peut essayer seulement les MNPs avant d’avoir recours aux traitements

 
 

Deuxième ligne : Substituts de salive et sialagogues non-médicamentés

Choisir les produits en fonction de l’effet thérapeutique désiré (voir tableau 2 et tableau 3). Les sialagogues non-médicamentés sont préférables pour les patients qui ont une capacité résiduelle de leurs glandes salivaires. Ils pourraient donc ne pas être efficaces pour les personnes dont la production salivaire est gravement atteinte. Passer alors à un substitut salivaire.
 

Tableau 2: Substituts de salive
Ingrédients actifsEffets thérapeutiques
GlycérineSubstitut de salive (lubrification buccale)
Propylène glycol
MucineSubstitut de salive (lubrification buccale): agent viscosifiant
Carboxymetylcellulose/hydroxyethylcelluloseSubstitut de salive (lubrification buccale): agents viscosifiants imitant la texture naturelle de la salive
Enzymes salivaires
Substitut de salive (lubrification buccale): entre dans la composition naturelle de la salive. Pourraient avoir un effet anti-bactérien.
Électrolytes Substitut de salive (lubrification buccale): entre dans la composition naturelle de la salive
Yerba santaProduit naturel (plante); peu d’études à son sujet. Contient des mucopolysaccharides qui retiennent les composants aqueux en contact avec la muqueuse de la bouche à la manière des glycoprotéines de la salive naturelle. Contient des antioxydants.
Benzoate de sodiumAntifongique, bactériostatique. Utilisé comme agent de conservation dans les aliments.
Chlorure de cétylpyridinium Ammonium quaternaire, antiseptique local.

Tableau 3: Sialagogues non-médicamentés
Ingrédients actifsEffets thérapeutiques
Xylitol

  • Stimulation mécanique de la production de salive

  • Effet antibactérien , qui pourrait diminuer le risque de développement de caries.

Sorbitol

  • Stimulation mécanique de la production de salive

Acide citrique, ascorbique, citron ou acide maléique

  • Stimulation chimique de la production de salive

  • Augmentation du risque de caries .




Les substituts de salive ne procurent qu’un soulagement temporaire (environ 2h) des symptômes de xérostomie, en imitant la salive et en recouvrant la muqueuse buccale. Ils s’utilisent au besoin, donc parfois fréquemment dans le jour, ce qui peut être un inconvénient pour certaines personnes. Ils sont particulièrement utiles le soir au coucher et la nuit, lorsque l’on doit éviter de prendre de trop grandes quantités d’eau afin de prévenir la nycturie. Différentes formes sont offertes : spray, gel et rince-bouche sont les plus fréquentes. La formulation en gel s’applique sur la langue et présenterait un avantage sur l’efficacité par rapport au spray. Le rince-bouche peut être intéressant pour soulager les symptômes, mais toujours utiliser ceux sans alcool, au risque d’empirer la sécheresse buccale.
 
Les agents stimulant la salivation ont une efficacité seulement chez les gens ayant toujours les glandes salivaires fonctionnelles. L’usage fréquent ou à long terme de produits contenants des acides (voir Tableau 3: Sialagogues non-médicamentés) est à éviter en raison des effets délétères sur les dents.
 
Enfin, il faut garder en tête que peu d’études ont réussi à démontrer clairement la supériorité d’un ingrédient ou d’une formulation. Le choix du produit peut donc se faire en fonction des caractéristiques d’applications et les préférences du client et en faisant des essais-erreurs. Il peut même être intéressant pour le client d’utiliser plus d’un produit à la fois, en alternant entre un stimulant de la salivation et un substitut de salive, en fonction de ses besoins.
 
Voici une liste de quelques produits commerciaux à titre indicatif et pédagogique.

 
 

Troisième ligne : sialagogues médicamentés

Les sialagogues médicamentés sont une troisième ligne de traitement si glandes salivaires ont toujours un minimum d’efficacité.
 
Il existe des traitements sous ordonnance indiqués dans les cas réfractaires de xérostomie, particulièrement pour les patients atteints du syndrome de Sjögren et post-radiothérapie de la tête-cou, la pilocarpine (agoniste des récepteurs muscariniques) étant parmi les plus fréquents.
 
Il existe aussi un traitement disponible en annexe II, l’anéthol trithione (SialorMD), un parasympathomimétique et cholérétique. Il augmente la quantité de récepteurs sur les cellules acineuses salivaires.
 
Le Sialor est remboursé seulement avec un code d’exception de la RGAM (SN45, pour le traitement des personnes souffrant de xérostomie grave). Il a principalement été étudié pour le soulagement de la xérostomie des gens souffrant du syndrome de Sjogren et aurait des effets synergiques avec la pilocarpine sur la sécrétion de salive. Cependant, peu d’études sont disponibles pour démontrer son efficacité et son innocuité, et il n’est donc pas un premier choix. Il est cependant intéressant comme alternative à la pilocarpine PO si celle-ci est mal tolérée. En effet, le SialorMD présente très peu d’effets indésirables systémiques comparativement à la pilocarpine.
La posologie habituelle est de 1 co de 25 mg TID avant chaque repas. Contre-indiqué si cirrhose du foie, en grossesse et en allaitement. Effets secondaires: selles molles, dysgueusie.
 
 

Mesures non-pharmacologiques
  • Puisque la xérostomie favorise la formation de caries, il est recommandé de se brosser les dents au moins deux fois par jour avec une brosse à soie souple. Il est possible d’utiliser un dentifrice adapté à la xérostomie qui contient des enzymes salivaires: Ex: Dentifrice Biotene Dry mouth. L’utilisation d’un dentifrice peu abrasif avec une concentration plus élevée en fluor, tel que le Prevident (1,1% fluorure de sodium) est également recommandé. Inspecter la bouche régulièrement afin de détecter l’apparition de lésions de Candida albicans.

  • Nettoyer les prothèses dentaires quotidiennement et ne pas les porter la nuit.

  • Boire de façon régulière de petites quantités d’eau et éviter la déshydratation

  • Réduire la consommation de tabac, de café, de boissons gazeuses et d’alcool afin d’éviter l’aggravation des symptômes.

  • Sucer des glaçons ou des bonbons sans sucre

  • Utiliser un humidificateur dans la chambre

  • Manger moins salé

  • Éviter les rince-bouches contenant de l’alcool.

 
 

Suivi

Efficacité: Amélioration des symptômes incommodant le patient, amélioration de la qualité de vie, pas de dégradation des symptômes. À plus long terme: pas d’apparition de complications comme caries, candidose.

Tolérance: Dépendant du traitement en vente libre, en général peu d’effets indésirables (exception gommes au xylitol: surveiller diarrhée).

Adhésion: Renforcer les MNP et proposer alternatives de traitement si non-toléré ou peu d’adhésion.

 

Si cas grave et aucune amélioration, une évaluation médicale serait bénéfique pour le patient. Il existe des médicaments sous ordonnance (ex: pilocarpine) qui peuvent être tentés.

 

Dans le cas où la xérostomie serait occasionnée par la médication, il est possible de communiquer avec le médecin afin de:

  • Éliminer ou réduire la dose des médicaments en question.
  • Modifier la posologie.
  • Ajuster les doses afin que les pics de concentration sanguine se produisent la nuit.
  • Substituer un ou plusieurs médicaments.
Auteurs

Visitez la page Notre Équipe pour consulter les profils des rédacteurs.

 


Véronique Beaulieu Leclerc


Catherine Larose