Info-Patho

Chapeau (croûtes de lait)

Image
Signes et symptômes
  • La séborrhée du cuir chevelu chez le nourrisson, aussi nommé “chapeau”, ou “croûtes de lait”, est bénigne et sans danger pour le nourrisson. Voici les signes et symptômes :
    • Croûtes jaunâtres d’aspect graisseux sur la tête parfois entourées de rougeurs.
    • Généralement asymptomatique, démangeaisons légères du cuir chevelu possibles.
    • Bon état général, sommeil et appétit non perturbés.
  • Affection sans danger, non contagieuse et commune chez les nourrissons âgés entre 3 semaines et 12 mois. Le pic d’incidence est à l’âge de 3 mois (70%).
  • Les symptômes durent habituellement quelques semaines et parfois davantage.
  • Rassurer les parents : les symptômes sont principalement esthétiques et rentrent dans l’ordre la majorité du temps sans traitement. Il serait donc acceptable de ne pas traiter.
  • L’étiologie exacte de la dermatite séborrhéique du nourrisson n’est pas connue, mais il est probable que la stimulation hormonale maternelle cause une augmentation du sébum produit par les glandes sébacées situées à la racine des cheveux, ce qui pourrait expliquer l’apparition des symptômes.
  • Une présence accrue d’une levure de la flore normale, le Pityrosporum ovale (souches de la famille des Malassezia), pourrait également être en cause, puisque P. ovale transformerait les triglycérides du sébum en acides gras irritants pour la peau, ce qui entraînerait de l’inflammation et de la desquamation.
  • Une hygiène inappropriée, un environnement sec, le stress et une réponse immunitaire inappropriée peuvent aggraver les symptômes.
  • La séborrhée affecte principalement le dessus de la tête, mais elle est souvent accompagnée de rougeurs au niveau des sourcils, sous les aisselles, au siège ou derrière les oreilles.
  • On ne peut prévenir la dermatite séborrhéique du nourrisson. De plus, elle n’est pas contagieuse.

 

Diagnostic différentiel

  • Infection fongique (tinea capitis, pityriasis amiantacea)
  • Dermatite atopique (eczéma)
  • Psoriasis
  • Histiocytose à cellules de Langerhans
  • Érythème fessier

 
 

Image
Image
Mises en garde

Atteinte des cils qui conduit à une blépharite

Inflammation et/ou infection et/ou saignements des squames

Séborrhée qui persiste plus de quelques semaines ou après 12 mois

Démangeaisons intenses

Lésions sur d’autres parties du corps
Symptômes qui ne s’améliorent pas après 1 semaine de traitement avec des corticostéroïdes topiques ou 2 semaines de traitement avec un antifongique topique

 
 

Image
Image
Traitements

Traitements conservateurs (mesures non pharmacologiques)

  • Appliquer un émollient tel que de la gelée de pétrole, de l’huile végétale, de l’huile de bébé ou de l’huile minérale pour ramollir les croûtes. Laisser agir pendant une heure ou pendant toute la nuit si nécessaire, puis brosser doucement à l’aide d’un peigne fin ou d’une brosse à dents à poils souples pour faire décoller les croûtes.
  • Faire des shampoings fréquents avec un shampoing doux non médicamenté pour bébé qu’on laisse agir pendant 10 à 15 minutes et qu’on rince à l’eau tiède suivi d’un brossage délicat à l’aide d’un peigne fin ou d’une brosse à dents à poils souples. Ne pas tenter de retirer ou de gratter les croûtes étant donné le risque d’infection.
  • Voici une vidéo qui montre les étapes à suivre:

  • Certains produits pour le traitement du chapeau sont disponibles en vente libre. Cependant, ils ne semblent pas procurer d’avantages versus la méthode traditionnelle. Voici une liste de quelques produits à titre indicatif.

 

Traitements pharmacologiques

  • Dans les cas plus sévères ou persistants, un traitement d’hydrocortisone 1% die x 7 jours maximum peut être tenté si les manifestations cliniques semblent présenter une composante inflammatoire. Si les symptômes sont plus diffus, un traitement de kétoconazole topique (crème 2% die x 10 jours ou shampooing 2% 2 fois par semaine pendant 2 semaines) peut être débuté. Les traitements à base de corticostéroïdes et de kétoconazole seraient équivalents en terme d’efficacité pour faire partir les lésions en 2 semaines selon une étude non randomisée réalisée chez 48 enfants âgés entre 2 semaines et 2 ans, ce qui laisse sous-entendre que l’efficacité serait davantage due à l’effet émollient de ces produits plutôt que leur effet thérapeutique. Les traitements antifongiques ont une efficacité démontrée pour le traitement de la dermatite séborrhéique chez la population générale, mais son efficacité est incertaine pour le traitement du chapeau. Le traitement reste tout de même sécuritaire chez les nourrissons selon plusieurs études.
  • Aucune données d’efficacité et de sécurité chez les nourrissons n’est disponible pour les autres shampoings antiséborrhéiques à base de sulfure de sélénium, de pyrithione de zinc ou d’acide salicylique.

 
 

Image
Image
MNPs

Est intégrée à la section “traitement”.
 
 


Image
Image
Suivi

Les symptômes devraient se résorber en quelques semaines. S’ils persistent plus de 2-3 semaines malgré une bonne observance aux mesures non pharmacologiques, il peut y avoir indication de consulter. Si aucune amélioration n’est notée après 1 semaine de traitement à base de corticostéroïdes ou après 2 semaines de traitement antifongique, il faut faire réévaluer le diagnostic par le médecin.

 

Auteurs

Visitez la page Notre Équipe pour consulter les profils des rédacteurs.

 


Anne-Sophie Boulianne